'

Bienfaits de l'exercice physique face au risque d'athérosclérose précoce chez l'enfant diabétique

Bienfaits de l'exercice physique face au risque d'athérosclérose précoce chez l'enfant diabétique

L'athérosclérose débute dans l'enfance. Elle est accélérée chez les enfants diabétiques de type I et est une cause majeure de morbidité cardiovasculaire et de décès précoce à l'âge adulte. L'atteinte de la fonction endothéliale est considérée comme un marqueur précoce d'athérosclérose précédant la formation de plaques d'athérome. La structure et la fonction des gros vaisseaux peuvent être explorées par échographie doppler. L'augmentation d'épaisseur de l'intima-media de la carotide est un signe précoce de remodelage de la paroi artérielle et la mesure du diamètre de l'artère brachiale en fonction du flux sanguin est un marqueur de la fonction endothéliale.

Une équipe de Genève a examiné ces différents marqueurs chez 32 patients diabétiques et 42 sujets contrôles, âgés de 6 à 17 ans. Outre les paramètres cliniques, l'épaisseur intima-media (EIM) a été mesurée au niveau de l'artère carotide commune droite ainsi que la dilatation artérielle brachiale en fonction du flux (DABF) et après nitroglycérine. L'adaptation à l'effort a été évaluée par la mesure de la consommation maximale d'oxygène (VO2 max). Les mesures de l'activité physique ont été effectuées grâce à un accéléromètre et les résultats exprimés en unités de mouvements/minute.

Les enfants diabétiques avaient un indice de masse corporelle plus élevé que les autres mais les paramètres lipidiques étaient identiques. L'activité physique totale était diminuée : 567 contre 694 unités de mouvement/min chez les sujets sains soit - 18 % (p=0,001) ainsi que l'activité modérée à importante (-31 %). La VO2 max était significativement diminuée : 45,5 ml/kg/min contre 48,7 ml/kg/min (p<= 0,001). Ces modifications s'accompagnaient d'une augmentation de l'EIM carotidienne : 0,50 mm (IC 0,48-0,52) contre 0,48 (IC 0,47-0,49) p=0,02) et d'une diminution de la dilatation de l'artère brachiale : 4,9 % contre 7,3 % pour les sujets sains (p= 0,001) et lors de la prise de nitroglycérine. Les patients diabétiques qui exerçaient une activité physique vigoureuse pendant plus de 60 min/jour avaient des DABF similaires à celle des sujets sains peu actifs mais restant inférieurs à celle des sujets ayant une activité vigoureuse.

En conclusion, les jeunes diabétiques ont des signes précoces d'athérosclérose, une baisse d'activité physique et d'adaptation à l'effort. La fonction endothéliale est améliorée par un exercice vigoureux d'au moins 60 min/jour.

Trigona B et coll. : Preclinical noninvasive markers of atherosclerosis in children and adolescents with type 1 diabetes are influenced by physical activity. J Pediatr 2010 ;157 :533-9

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

"

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site