'

Antibiotiques et Néo du sein !

Les antibiotiques donnent-ils le cancer du sein ?

Il y a quelques années étaient publiés dans le JAMA les résultats d'une vaste enquête dont le but, clairement exposé, était d'établir l'existence d'une éventuelle association entre utilisation des antibiotiques et cancer du sein. Un cancer bien particulier qui, évidemment, n'était pas choisi par hasard, un éventuel effet des antibiotiques pouvant théoriquement être attribué à leur activité sur le système immunitaire ou l'inflammation, mais aussi sur le métabolisme des oestrogènes et autres hormones. Et les auteurs de Seattle, USA, d'enrôler dans leur étude 2 266 femmes de plus de 19 ans atteintes de la dite affection pour les classer dans différentes catégories établies en fonction de leurs consommations d'antibiotiques. Ils ont finalement remarqué qu'à des doses croissantes (0, 1-50, 51-100, 101-500, 501-1 000, >= 1 001 j cumulés de traitement par antibiotique) correspondaient des Odds Ratio (OR) de cancer du sein de 1,00 (ref) ; 1,45 ; 1,53 ; 1,68 ; 2,14 et 2,7, indiquant un risque ascendant. La démonstration semblait faite, et permettait aux auteurs de conclure qu'un lien existait certainement entre risque de cancer du sein et utilisation des antibiotiques, avant d'appeler à la réalisation d'autres enquêtes...

Septembre 2010, on recommence. Il s'agit cette fois, pour les instigateurs grecs de ce nouveau travail, de conduire la plus vaste méta analyse jamais réalisée sur le sujet, demeuré très sensible et alors que des données contradictoires ont été publiées depuis l'article du JAMA. Sergentanis et coll. vont s'appuyer sur plusieurs bases de données, MEDLINE, Cochrane et EMBASE, pour en extraire 5 études éligibles cas- témoin rassemblant 13 069 cas et 73 920 contrôles leur permettant de déterminer des OR en cas d'utilisation versus jamais (pas d'antibiotiques durant la période d'étude), complétés par une tentative de déterminer l'influence relative des quantités utilisées (exprimées en terme de nombre de prescriptions). D'ou il ressortira que la prise d'antibiotiques pouvait effectivement être associée à un léger sur-risque de cancer du sein (Pooled OR= 1,175, IC 95 % : 0,994-1,387), et (mais) qu'il existait en méta- régression prenant en compte le nombre de prescription une réponse dose- effet limite. Et les grecs de conclure, de leur côté et à l'instar des Américains, à l'existence effective d'un lien, aussi fragile soit-il...

Les antibiotiques pourraient donc être liés à un (faible) risque de cancer du sein. Pourquoi ? Relation directe ou non ? Les Grecs n'en savent guère plus que les autres et leur méta analyse ne permet pas de répondre à la question. Une explication souvent évoquée serait que les antibiotiques appauvrissent la réponse immunitaire contre le cancer, d'autres qu'ils détruisent une flore bactérienne intestinale au rôle protecteur ou encore plus simplement que ce sont les mêmes causes qui ont conduit à la prescription d'antibiotiques qui ont favorisé la survenue d'un cancer. En gros, donc, on n'y comprend pas grand-chose. Alors, comme d'habitude, prudence : s'il n'est pas question de se passer des antibiotiques, voilà au moins une nouvelle raison de les utiliser prudemment...

TH Sergentanis et coll. Is antibiotic use a risk factor for breast cancer ? A meta-analysis. Pharmacoepidemiology and drug safety 2010 ; 11: 1101-1107

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

"

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site